Un employé du PAM libéré après 30 mois de captivité au Darfour

New York, Etats-Unis (PANA) - Un membre du personnel du Programme alimentaire mondial (PAM), Patrick Noonan, a été libéré mercredi après presque trois mois de captivité au Darfour, au Soudan, annonce ce jeudi un communiqué du PAM.

Logisticien basé à Nyala, la capitale du Darfour méridional, Patrick Noonan avait été enlevé par des hommes armés le 6 mars dernier, en même temps qu'un chauffeur soudanais relâché le même jour.

Selon la directrice exécutive de cet organisme des Nations unies, Ertharin Cousin, tous les personnels du PAM se réjouissent de la libération de Patrick.

"Il était parti au Darfour pour aider les plus vulnérables et son enlèvement a été une source de tension extrême pour sa famille, ses amis et ses collègues. Nous sommes très heureux d'apprendre qu'il a été libéré sain et sauf", a-t-elle dit.

Ressortissant britannique, M. Noonan se trouvait au Soudan depuis environ deux ans au moment où il a été kidnappé, il y a exactement 86 jours.

Le chef de la MINUAD et Représentant spécial conjoint pour le Darfour, Ibrahim Gambari, a salué les efforts déployés par le gouvernement soudanais pour obtenir cette libération, ainsi que par le gouverneur du Darfour méridional, Hamad Ismail Hamad.

M. Gambari a rappelé que l'enlèvement de travailleurs humanitaires constituait une violation du droit humanitaire international et affirmé que les ravisseurs de M. Noonan devaient être arrêtés et traduits en justice.

"La communauté internationale au Soudan et le gouverneur Hamad Ismail Hamad ont oeuvré en étroite coopération pour obtenir la libération de M. Noonan, dont le travail consiste à apporter de l'aide humanitaire aux populations les plus vulnérables".

"Je suis au courant de l'engagement personnel du gouverneur Hamad et des efforts des organes de sécurité du Sud-Darfour qui ont permis la libération de M. Noonan. Il est maintenant essentiel que les autorités gouvernementales soudanaises poursuivent les preneurs d'otage et les traduisent en justice", a indiqué M. Gambari.

La situation dans la région du Darfour reste volatile et l'insécurité a affecté le travail de la communauté humanitaire servant dans la région.

40 travailleurs humanitaires, dont M. Noonan, ont été enlevés depuis 2009.
-0- PANA AA/SEG/NFB/JSG/IBA  31mai2012

31 mai 2012 10:04:46




xhtml CSS