Un collectif d'ONG en Mauritanie réclame la vérité sur la mort d'un pêcheur sénégalais

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Le Forum national des organisations de droits humains (FONADH), un collectif d’une vingtaine d’ONG, réclame "une information claire, précise et crédible" sur les circonstances de la mort d’un pêcheur sénégalais le samedi 27 janvier dernier, suite à des tirs de gardes-côtes, dans une déclaration rendue publique jeudi soir.

Par ailleurs, le FONADH "condamne un usage excessif de la force, le pillage des commerces appartenant à des Mauritaniens de Saint-Louis", et exige des gouvernements de Mauritanie et du Sénégal, de "prendre toutes les mesures pour éviter la répétition de pareille situation".

La déclaration rappelle le triste souvenir des affrontements à caractère ethnique d’avril 1989, qui ont fait plusieurs centaines de victimes de part et d’autre du fleuve Sénégal, frontière naturelle séparant les deux pays.
Elle revient sur le caractère "précaire" des relations entre les deux pays, rend les autorités responsables par rapport à tout acte de nature à les détériorer davantage, et présente les condoléances du collectif à la famille de la victime.
-0-  PANA SAS/TBM 01fév2018    

01 février 2018 20:48:48




xhtml CSS