Un chef rebelle soudanais autorisé à rester en France

Paris- France (PANA) – Les autorités françaises on-t décidé de laisser Abdul Wahid Nour, chef du Mouvement de libération du Soudan (MLS, rébellion), résider pendant trois mois encore en France, a annoncé lundi à Paris, la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Pascale Andréani.
"Monsieur Nour devra, pendant cette période, répondre favorablement aux invitations à participer aux négociations de paix que lui adresseront les Nations unies et l’Union africaine", a affirmé Mme Andréani, lors d’un point de presse au Quai d'Orsay.
Le chef du MLS avait refusé de se rendre en octobre dernier à Tripoli (Libye) pour les négociations de paix sur le Darfour, suscitant la colère des Nations unies, de l’UA et des autorités soudanaises, rappelle-t-on.
L'opposant au régime de Khartoum avait, à ce titre, fait l'objet de menaces d'expulsion de la France, son visa devant expirer fin décembre.

24 décembre 2007 19:15:00




xhtml CSS