Un atelier contre le racisme en Namibie

Windhoek- Namibie (PANA) -- Le ministre namibien des Affaires étrangères, Theo Ben Guirab, a ouvert mercredi un atelier national de deux jours contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance, en prélude à la conférence mondiale sur le même thème qui se tiendra du 28 août au 7 septembre à Durban, en Afrique du Sud.
Cet atelier devrait adopter la position de la Namibie à la Conférence Mondiale de Durban.
L'atelier de Windhoek débattra aussi d'un avant-projet de plan d'action pour l'égalité et la non-discrimination, rédigé par le comité mondial préparatoire à la Conférence de Durban qui s'est réuni à Genève, en Suisse, du 30 juillet au 10 août.
Cet avant-projet demande aux gouvernements et Etats d'aborder les manifestations passées, présentes et futures du racisme, de la discimination raciale, de la xénophobie et de l'intolérance qui y est associée à travers le monde.
Il a aussi exhorté les gouvernements et la communauté internationale dans son ensemble à "reconnaître l'esclavage, le commerce des esclaves, le colonialisme et l'apartheid comme des sources et manifestations historiques du racisme et pour lesquels les Africains et les populations de descendance africaine ou asiatique ont souffert et continuent de souffrir de leurs conséquences".

16 août 2001 08:06:00




xhtml CSS