Un an de détention provisoire pour un journaliste égyptien

Le Caire, Égypte (PANA) - Le journaliste égyptien Mahmoud Hussein a fait un an ce vendredi en détention provisoire sans le respect des procédures légales, a indiqué l'Ong Human Rights Watch.

Les autorités égyptiennes ont arrêté Hussein, un journaliste de la chaine de télévision de Doha, Al Jazeera, le 22 décembre 2016, deux jours après son arrivée en Égypte pour des vacances, a affirmé sa fille, Aya Gomaa, à Human Rights Watch.

Les procureurs généraux ont demandé sa détention en l'accusant d' "incitation contre les institutions publiques et d'avoir diffusé de fausses informations avec l'intention de propager le désordre".

"Le cas de Mahmoud Hussein, incarcéré depuis plus d'un an en détention provisoire, montre l'intolérance approfondie de l’Égypte vis-à-vis de la liberté d'expression, de même que l'usage illégal de la détention provisoire comme punition", a déclaré Sarah Leah Whitson, la directrice de Human Rights Watch au Proche Orient. "Chacun a droit à l'application légale de la loi, et personne ne devrait être emprisonné parce qu'il est journaliste".  
-0- PANA MA/MMS/BEH 22déc2017

22 décembre 2017 15:26:36




xhtml CSS