Un accord de prêt de la BADEA pour développer l’élevage au Sénégal

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal, Abdoulaye Diop, et le directeur général de la Banque arabe pour le développement économique de l'Afrique (BADEA), Abdelaziz Khelef, ont signé ce vendredi à Dakar un accord de prêt du projet de développement de l’élevage au Sénégal oriental et en haute Casamance (Sud Est), d’un montant de 2,5 milliards de FCFA.
La signature de cet accord de prêt porte à cinquante quatre (54) les opérations de la BADEA au Sénégal, soit un engagement total de 205 millions de dollars US après trente années de coopération.
Le présent projet qui est la première phase d’un programme visant le développement socio-économique du Sénégal, est financé conjointement par la BADEA à hauteur de 34%, la Banque Islamique de Développement (BID) qui a assuré les 56% et le Sénégal les 10%.
Selon Abdel Aziz Khelef, "le financement de ce projet est la preuve de la réalité de la coopération arabo-africaine qui a été et qui demeure un instrument de solidarité réelle".
Il a par ailleurs indiqué que d’autres projets seront financés entre le Sénégal et son institution dans les trois années à venir.
Pour sa part, le ministre d'Etat de l'Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, a reconnu que la coopération entre la BADEA et le Sénégal a été dynamique et constante ces dernières années, avec au moins une opération par an, selon des délais d’instruction, d’approbation et de signature considérablement raccourcis.
L’objectif du projet est de contribuer à réduire la pauvreté, à améliorer la sécurité alimentaire et le relèvement du niveau de vie pour les populations rurales dans les régions de Tambacounda (Est) et Kolda (Sud Est).
Il va permettre d’assurer une gestion durable des ressources naturelles et de contribuer au développement de l’élevage et à la mise en oeuvre de systèmes de production efficaces.

18 avril 2008 16:29:00




xhtml CSS