Un Rwandais commandant adjoint de la force hybride au Darfour

Kigali- Rwanda (PANA) – Un officier supérieur rwandais, le général--major Karenzi Karake (46 ans), va prendre officiellement fonction de commandant adjoint de la force hybride Nations unies/Union africaine au Darfour, a appris la PANA, lundi, de source militaire à Kigali.
Une association d'expatriés rwandais avait récemment accusé le général Karake d'avoir ordonné des assassinats politiques et supervisé des massacres dans les camps de réfugiés au Rwanda et en RD Congo, ce que l'armée rwandaise a catégoriquement démenti.
Le général Karenzi Karake devrait entrer dans ses nouvelles fonctions à partir de ce lundi, a annoncé à la presse le porte- parole de l'armée rwandaise, le major Jill Rutaremara, ajoutant que cette nomination va coïncider avec le retour au pays d'un autre général rwandais, Ephraim Rurangwa, qui assumait jusqu'ici le poste de commandant adjoint de la Force de maintien de la paix de l'Union africaine (UA) au Darfour (AMIS).
L'effectif du contingent rwandais des forces de maintien de la paix au Darfour, qui était estimé à 2.
000 hommes dont des militaires et policiers, devrait connaître à la mi-octobre prochain un ajout supplémentaire d'un Bataillon de 800 soldats, a enfin indiqué le major Rutaremara.

17 septembre 2007 12:36:00




xhtml CSS