Un Casque bleu nigérien tué vendredi au Mali par des hommes armés non identifiés

Bamako, Mali (PANA) - Un Casque bleu du contingent nigérien a trouvé la mort vendredi à Gao, dans le nord du Mali, lorsque le véhicule à bord duquel il se trouvait a été attaqué par deux hommes armés non identifiés, annonce un communiqué de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), transmis samedi à la PANA à Bamako.

Le Casque bleu grièvement blessé au cours de l'attaque a succombé par la suite à ses blessures lors de son transfert à l’hôpital de Gao, précise le communiqué qui indique qu'une  force d’intervention rapide de la MINUSMA s’est rendue sur les lieux pour sécuriser le site et rechercher les criminels, en collaboration avec les forces de sécurité maliennes.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, s’est dit "outré que l’on s’en prenne une fois de plus à des soldats de la paix".
"Les attaques contre ceux qui œuvrent pour la paix et la sécurité au Mali sont totalement inacceptables", a-t-il estimé.

Il a appelé les autorités maliennes à s’assurer que les auteurs soient identifiés et traduits en justice.

Selon M. Annadif, 102 Casques bleus ont été victimes d’actes hostiles depuis leur déploiement au Mali en juillet 2013.

Cette attaque intervient au lendemain de celle qui a visé le camp de la MINUSMA à Aguelhok dans la région de Kida (extrême-nord), provoquant la mort de deux Casques bleus du contingent tchadien et une dizaine de blessés.
-0- PANA GT/JSG/SOC 07avr2018





07 avril 2018 11:55:34




xhtml CSS