USA, Norvège et Royaume-Uni pour des élections crédibles au Soudan

Dar es-Salaam- Tanzanie (PANA) -- Toutes les parties au Soudan doivent s'atteler de toute urgence à s'assurer que les prochaines élections dans le pays puissent se dérouler dans le calme et de manière crédible, ont déclaré les ministres des Affaires étrangères des Etats-Unis, de la Norvège et du Royaume-Uni.
"Les élections nationales du mois d'avril au Soudan vont représenter une étape majeure dans l'Accord de paix global qui a mis fin à 22 ans de guerre civile et sont une occasion importante pour le peuple du Soudan de participer au processus politique", ont-ils indiqué dans un communiqué conjoint transmis à la PANA ce vendredi.
Le communiqué est signé par la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Rodham Clinton, le ministre norvégien des Affaires étrangères, Jonas Store et le ministre britannique des Affaires étrangères, David Milliband.
Les ministres se sont déclarés très préoccupés par les informations sur les problèmes administratifs et logistiques qui minent les préparatifs des élections ainsi que par les restrictions des libertés politiques en prévision des élections au Soudan.
"Nous appelons le gouvernement du Soudan, la Commission électorale nationale et tous les partis politiques à poursuivre le dialogue afin de lever les obstacles pratiques et de procédure", ont-ils déclaré dans le texte.
Mme Clinton et ses deux homologues, M.
Store et M.
Milliband, ont également à résoudre les problèmes d'intimidation, de harcèlement et de sécurité et à se pencher sur toutes les préoccupations légitimes des divers partis politiques.
"Nous exhortons les partis à améliorer les conditions sur le terrain au Darfour et à créer un environnement sécurisé favorable à la participation des populations du Darfour au scrutin", ont-ils demandé.
Quels que soient les résultats des élections, selon les trois ministres, "il est essentiel que le travail se poursuive pour être bouclé dans les délais fixés par le CPA".
Les ministres ont souligné la nécessité urgente d'achever la démarcation frontalière, afin de mettre en place des commissions qui vont superviser le référendum pour le Sud et Abyei, Aussi ont-ils appelé à l'organisation de consultations populaires dans les Etats du Nil Bleu et de Kordofan Sud et de négocier des accords durables post-CPA dans les domaines tels que le partage des richesses, la nationalité et les biens et les responsabilités.
"Nous réitérons notre engagement à nous assurer que le référendum se tienne à temps et que ses résultats soient respectés.
Il est temps de redoubler d'efforts pour parvenir à ces fins", indique le communiqué.
Les ministres américain, suédois et britannique ont en outre invité toutes les parties soudanaises et tous les partenaires régionaux et internationaux à travailler ensemble pour un avenir pacifique que méritent tous les Soudanais.

02 avril 2010 13:09:00




xhtml CSS