Troisième édition du séminaire international de formation des femmes du CADTM à Bamako, au Mali

Bamako, Mali (PANA) - Bamako, la capitale malienne,  abrite depuis mercredi la 3ème édition du séminaire international de formation des femmes du Comité pour l’abolition des dettes illégitimes (CADTM) avec comme thème: "Femmes, dette et microcrédits, quelles difficultés et quelles alternatives", a appris la PANA de bonne source.

Organisée par la Coalition des alternatives africaines dette et développement (CAD-Mali), cette session de formation, qui s'étalera sur cinq jours, regroupe des participantes venues de 14 pays d’Afrique et de 04 pays d’Europe, et va permettre de renforcer les capacités d’analyse et d’influence des femmes du CADTM Afrique sur les mécanismes de la dette, les processus d’audit citoyen et l’imposture de la micro-finance.

Le CADTM est un réseau constitué d’une trentaine d’organisations actives dans plus de 25 pays répartis sur 4 continents : Afrique, Europe, Asie et Amérique Latine.

L’objectif principal du CADTM est l’abolition immédiate et inconditionnelle de la dette publique du Tiers-Monde et l’abandon des politiques d’ajustement structurel.

Le CADTM regroupe le Maroc, le Burkina Faso, la Tunisie, la Guinée-Conakry, la RD Congo, le Gabon, le Cameroun, le Mali, le Bénin, le Sénégal, le Niger, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Congo  et quelques pays d’Europe dont la France, la Belgique
-0- PANA GT/JSG/SOC 16nov2017



16 novembre 2017 11:31:27




xhtml CSS