Trois terroristes présumés abattus à Ouagadougou (officiel)

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Trois terroristes présumés ont été abattus ce mardi à Ouagadougou par les forces de défense et de sécurité, qui ont encerclé tôt ce matin une villa située dans un quartier populaire de la capitale où étaient retranchés les terroristes présumés, a annoncé la Gendarmerie nationale.

Dans un communiqué, la Gendarmerie a souligné qu’un gendarme, blessé lors de l’assaut, a succombé à ses blessures.

Des habitants de ce quartier avaient déclaré au téléphone que les forces de sécurité ont encerclé depuis 3 heures des individus qui se sont retranchés dans une villa et qui ripostent à coup de tirs à l’arme lourde.

"Trois fusils AK47,  deux Pistolets automatiques, un fusils mitrailleurs PKMS, des explosifs et des détonateurs, un obus transformé, une grenade, des uniformes militaires (tenues de l'armée de terre du Burkina), des téléphones portables, de nombreuses puces de téléphone et un cahier avec des écritures en arabe" ont été retrouvés sur les lieux selon la Gendarmerie.

En 2016 et 2017, Ouagadougou avait subi deux attaques violentes contre des restaurants populaires entraînant la mort de 47 civils et d’un membre des forces de sécurité.

Le 2 mars 2018, des combattants ont attaqué l'ambassade de France et le Quartier général de l'armée nationale à Ouagadougou, causant la mort de huit membres des forces de sécurité.  

Au même moment, dans le Nord du pays, des groupes islamistes armés ont attaqué des dizaines de postes militaires de la Gendarmerie et de l'Armée.
-0-PANA NDT/SSB/IBA 22mai2018

22 mai 2018 13:01:42




xhtml CSS