Trois mois de prison en cas de stigmatisation des Personnes vivant avec le VIH/SIDA dans un Etat du Nigeria

Lagos, Nigeria (PANA) - L'Etat de Cross River, dans le Sud du Nigeria, a promulgué une loi prescrivant trois mois de prison ou une amende de 100.000 naira (650 dollars américains) pour toute personne coupable de discrimination contre les Personnes vivant avec le VIH/SIDA.

Dans le cadre de cette loi, annoncée par le Procureur général de l'Etat, Atta Ochinke, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale du SIDA dans la capitale de l'Etat, Calabar, l'amende sera de 500.000 naira (3.225 dollars américains) pour les entreprises reconnues coupables de discrimination envers les personnes séropositives.

La Loi contre la stigmatisation promulguée par l'Etat de Cross River stipule qu'une Personne vivant avec le VIH/SIDA ne doit pas faire l'objet de discrimination, que ce soit pour l'accès à l'emploi, l'admission dans les institutions, l'accès au logement et autres avantages.

-0- PANA SEG/FJG/TBM/IBA 07déc2011

07 décembre 2011 14:49:40




xhtml CSS