Trois civils tués dans une attaque armée au Burundi

Bujumbura- Burundi (PANA) -- Au moins trois civils ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi au cours d'une attaque perpétrée par des hommes armés non-identifiés contre le quartier résidentiel de Kamenge, dans la nord de Bujumbura.
Les assaillants, habillés en tenues militaires, ont saccagé des biens ménagers, tué une jeune femme et deux hommes, blessant un enfant en bas âge, ont déclaré les résidents du quartier où les forces de l'ordre ne sont arrivées que lundi à l'aube pour constater l'ampleur des dégâts.
Des attaques à main armée se sont considérablement multipliées ces derniers jours dans les quartiers résidentiels situés dans la périphérique de la capitale burundaise depuis le départ de la zone des combattants des Forces pour la défense de la démocratie (FDD, ex-rébellion).
Les ex-rebelles, qui occupaient la province de Bujumbura-Rural, épaulaient l'armée dans le maintien de la sécurité dans cette zone où s'active encore le Front national de libération (FNL), le dernier mouvement rebelle du pays.

02 mai 2005 13:57:00




xhtml CSS