Tripoli désignée capitale arabe des médias pour 2019-2020

Tripoli, Libye (PANA) - Le Conseil des ministres arabes de l'Information a décidé, à l'issue de sa quarante-neuvième réunion ordinaire, mercredi, l'adoption de la capitale libyenne, Tripoli, comme capitale des médias arabes pour l'année 2019-2020.

Le Conseil a également décidé de désigner Riyad, en Arabie saoudite, comme capitale des médias arabes pour 2018-2019.

Le Conseil présidentiel a déclaré dans un communiqué que: "ce choix a été renforcé par le retour de la stabilité dans la capitale, en soutien aux efforts visant à établir la stabilité sur l'ensemble du territoire de la Libye", ajoutant que: "cela fait reposer sur nous la responsabilité de la solidarité, de la collaboration et de la synergie" pour que la Libye soit à la hauteur de l'événement.

Le Conseil présidentiel a remercié "tous les membres de la Ligue des États arabes qui ont voté à l'unanimité en faveur de cette résolution", exprimant sa gratitude pour cette confiance.

Le Conseil présidentiel a appelé tous les Libyens de toutes dénominations et affiliations à unir leurs efforts pour la Libye.

Le secteur de l'information a connu un développement fulgurant depuis la révolution de 2011, qui a fait chuter le régime de Mouammar Kadhafi avec la création de nouveaux journaux, chaînes de télévision, radios et sites électroniques.

Mais cette multitude a donné lieu au désordre et à la cacophonie, en raison du manque de professionnalisme des hommes de médias.

Se positionnant à la 162ème place au classement mondial de la liberté de la presse 2018, la Libye constitue un lieu hostile pour les professionnels de l'information, qui exercent leur métier au péril de leur vie et dans des conditions risquées.
-0- PANA BY/JSG/IBA 10mai2018

10 may 2018 00:00:28




xhtml CSS