Traité d'Union africaine : le bout du tunnel

Addis Abéba- Ethiopie (PANA) -- L'Afrique du Sud est devenue, lundi, le 35ème Etat membre de l'OUA à déposer ses instruments de ratification de l'Acte Constitutif de l'Union africaine auprès de l'OUA.
Le Secrétariat général de cette Organisation n'attend plus que la remise d'une seule ratification pour proclamer l'entrée en vigueur de l'Acte.
Toutefois l'Acte n'entre effectivement en application que 30 jours après le dépôt, par les deux tiers des membres de l'Organisation continentale, soit 36 pays, de leurs instruments de ratification.
Les instruments de ratification de l'Afrique du Sud ont été remis par l'ambassadeur Jeremiah Mamabolo au secrétaire général adjoint pour les affaires politiques, Said Djinnit, représentant le secrétaire général de l'OUA, Salim Ahmed Salim.
Citant M.
Mamabolo, un communiqué de l'OUA déclare que le système d'apartheid avait privé l'Afrique du sud de l'opportunité d'être un membre fondateur de l'OUA, soulignant que ce pays est maintenant fière de faire partie des membres fondateurs de l'Union africaine.
M.
Mamabolo a également réitéré l'engagement de Pretoria à renforcer davantage l'unité et la solidarité sur le continent grâce à l'Union.
Au nom du secrétaire général, M.
Djinnit a pour sa part félicité le gouvernement sud-africain pour la ratification et le depôt des instruments de ratification de l'Acte constitutif.
Il a exprimé l'espoir que les autres membres de l'OUA feraient de même, afin de permettre à l'Acte d'entrer en vigueur et de faire ainsi de l'Union africaine une réalité.
Par ailleurs, des sources de l'OUA ont rapporté que d'autres Etats membres devraient déposer leurs instruments de ratification avant la fin de la semaine.
La majorité obligatoire des deux tiers serait alors dépassée.
Trente sept pays sur les 53 membres de l'OUA ont jusqu'ici ratifié l'Acte constitutif.
Des sources de l'OUA attribuent le retard pris par les 16 autres Etats membres pour procéder à la ratification du document historique à des questions de procédure au niveau de leurs organes législatifs respectifs.
L'Acte constitutif a été signé par tous les Etats membres de l'OUA.
Cette signature a été suivie par la proclamation de l'Union lors d'un sommet extraordinaire du 1 au 2 mars à Syrte, en Libye.

24 avril 2001 14:51:00




xhtml CSS