Toumani Touré lance le rapport Afrique de Consumer International

Bamako- Mali (PANA) -- Le président malien, Amadou Toumani Touré, lance ce samedi à Bamako le rapport du bureau régional pour l'Afrique de Consumer International (CI-ROQF) sur "l'état de la protection des consommateurs et de la qualité de la vie en Afrique", geste qui coïncide avec la Journée mondiale des Droits des Consommateurs.
L'événement devrait permettre de souligner le niveau de la protection du consommateur en Afrique et la manière dont elle influe sur la vie au niveau du continent.
Il marque également le point d'aboutissement du séminaire d'une semaine organisé avec la participation des dirigeants des organisations africaines de consommateurs et 26 journalistes issus de 30 pays africains en vue de renforcer leurs aptitudes dans les techniques de protection des intérêts des consommateurs.
Après avoir examiné les faiblesses, limites et forces concernant leurs professions respectives, les participants ont convenu vendredi, au terme de leur séminaire, de créer un partenariat mutuel, susceptible de permettre aux médias de promouvoir les objectifs de sensibilisation des consommateurs et de protection de leurs intérêts.
Ils ont visionné un film, suivi une émission de radio et pris connaissance d'un article conçu grâce à une collaboration entre journalistes et dirigeants du mouvement consumériste.
Dans l'émission de radio, des vendeurs de médicaments du grand marché de Bamako ont été interrogés avec leurs clients et les propriétaires de pharmacies.
Un médecin et le leader d'une organisation de consommateurs, ainsi qu'un responsable du ministère de la Santé ont également donné leurs points de vue sur le commerce illégal des médicaments.
Le document filmé contient des interviews sur les aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM) et leurs effets sur la vie, tandis que la presse écrite a préparé un article rédigé à partir d'une conférence de presse.
Les facilitateurs et les participants ont ensuite étudié les résultats des travaux sur le terrain qui auraient, selon les organisateurs, atteint leurs objectifs en rendant les journalistes sensibles aux intérêts des consommateurs.
Cependant, le directeur du bureau régional pour l'Afrique de Consumer International (CI-ROQF), Amadou Kanouté, a exhorté les leaders du mouvement consumériste et les journalistes à persévérer afin d'assurer la durabilité des résultats obtenus.
M.
Kanouté a annoncé que CI-ROQF offrirait deux prix annuels d'une valeur de 5.
000 dollars, chacun, à deux des meilleurs articles consacrés aux problèmes de consommation en Afrique depuis le début de l'année.
Il a indiqué que les lauréats seraient choisis dans les pays de l'Afrique anglophone et francophone.
D'autres journalistes couvrant le domaine de la consommation vont aussi bénéficier de voyages d'études et d'une formation spécialisée pour un renforcement de leurs compétences.
M.
Kanouté a qualifié ce séminaire de très réussi, étant donné qu'il a permis d'atteindre les objectifs en faisant en sorte que les leaders des mouvements consuméristes et les journalistes travaillent ensemble à l'élaboration de rapports pour la protection des consommateurs.
La rencontre de Bamako a été organisée par l'Association des Consommateurs du Mali (ASCOMA), avec le parrainage de CI-ROQF, basé à Harare, et le centre de formation de la Télévision Deutsche Welle.

15 mars 2003 11:42:00




xhtml CSS