Tokyo pour un siège permanent au Conseil de sécurité à l'Afrique

Abuja- Nigeria (PANA) -- Le Japon a exprimé, dimanche, son soutien total à l'Afrique dans sa quête d'au moins un siège permanent au sein d'un Conseil de sécurité des Nations unies élargi.
"Le Japon reste d'avis que l'Afrique doit avoir une représentation permanente au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, organe mis en place bien avant l'accession à l'indépendance de la plupart des pays africains", a indiqué le Premier ministre japonais, Junichiro Koizumi, dans un message adressé au sommet des chefs d'états de l'assemblée de l'Union africaine(UA) en cours à Abuja, la capitale nigériane.
Il a, en outre, ajouté que le Japon estime "crucial" d'élargir les groupes de pays membres permanents et non permanents du Conseil, "afin d'impliquer les pays développés et sous-développés, tel que prévu dans la maquette 'A' du rapport de haut niveau de la commission sur les menaces, défis et changements".
M.
Koizumi a également indiqué que le Japon s'inscrivait dans la dynamique de la recherche des voies et moyens visant au renforcement de la coopération avec l'Union africaine, en "reconnaissance de son importance de plus en plus grandissante".
Depuis plus de dix ans, le Japon ne cesse de consentir des efforts progressifs en vue de promouvoir la coopération avec l'Afrique à travers, notamment, le processus de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD), a t-il dit.
Selon le Premier ministre nippon, 2005 sera une année "décisive" pour l'Afrique, le continent devant bénéficier d'une attention internationale significative au cours du sommet du G8 en juillet, pendant l'assemblée plénière de la déclaration sur le millénium en septembre et au cours de bien d'autres occasions.

30 janvier 2005 19:43:00




xhtml CSS