Togo: progrès réalisés dans l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant

Lomé,Togo (PANA) - Le Togo a fait un bond important dans l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, indique le bilan d’un récent atelier tenu à Lomé par le Programme national de lutte contre le SIDA (PNLS) relatif aux activités réalisées dans la mise en œuvre du Plan national d’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (e-TME), a appris la PANA de sources sanitaires, ce mardi dans la capitale togolaise.

Selon le Professeur Anoumou Dagnran, Coordonnateur du PNLS, «il existe plus de 700 sites où les femmes peuvent de rendre pour avoir accès à tous les services qui rentrent dans le cadre de l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant».

Aussi, souligne-t-il, le taux de mise sous Antirétro viraux (ARV) est élevé, comparé à ce qui se fait dans la sous-région.

Le taux de transmission, a-t-il précisé, passe de 14% en 2010 à 6% aujourd’hui chez les enfants. Du côté des mères infectées, le taux tourne autour de 2,5%.

Selon le Plan national d’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, l’objectif est de réduire l’épidémie chez les enfants. Ainsi, ce Plan qui s’étend de 2014 à 2018, vise la réduction du taux de transmission verticale du VIH en dessous de 5%, les nouvelles infections pédiatriques de 90% et le nombre de décès maternels liés au Sida de 50%.

Le Togo, rappelle-t-on, dispose depuis 2012 d’une politique nationale de lutte contre le Sida qui opte pour une génération sans Sida en 2020. Selon les récents chiffres fournis à la presse, «les nouvelles infections ont baissé de 70% dans la population. Le taux de transmission du VIH chez les enfants est estimé à 6,5% contre 8,5% en 2015, l’objectif d’élimination est de parvenir à 2% en 2020».

Le taux de prévalence est de 2,5%, selon les derniers chiffres sur la pandémie au Togo.
-0- PANA FAA/IS/IBA 25juil2017

25 يوليو 2017 16:39:18




xhtml CSS