Togo: le Président Faure Gnassingbè en faveur d'une décision consensuelle sur la révision constitutionnelle

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Le président togolais, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Faure Gnassingbè, a exprimé lundi au cours de sa visite d'amitié et de travail à Abidjan, son option pour une décision consensuelle sur la revendication d'un retour à la Constitution de 1992 à l'issue du dialogue politique en cours de préparation entre la majorité présidentielle et l'opposition.

Le Président Faure Gnassingbè a déclaré, au terme d'un entretien en tête-à-tête avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara, que le dialogue était en cours de préparation avec les partis de l'opposition.

"Quelle que soit la situation, quelles que soient les évolutions, tout doit se terminer par le dialogue. Ce dialogue est en cours de préparation. Pour dialoguer, il faut être deux, ma seule voix ne suffit pas. Les tractations sont en cours. Je pense que d'ici quelques semaines, le dialogue pourra se dérouler", a assuré le Président Faure Gnassingbè.

Sur la question du retour à la Constitution de 1992 réclamé par l'opposition togolaise, le président togolais a relevé que chaque protagoniste fera prévaloir ses arguments au cours des discussions. Il a assuré que la décision sera consensuelle sur ce point d'achoppement.

Quant au Président Ouattara, il a souhaité le maintien de la paix au Togo.

"Nous sommes confiants. Nous souhaitons la paix au Togo. Nous considérons que la paix dans la sous-région est quelque chose d'indispensable pour le développement économique et social. Nous sommes engagés dans cette voie. Nous travaillons pour que la paix soit maintenue et renforcée au Togo, a noté le Président Ouattara.

Les autres sujets évoqués au cours de l'entretien entre les deux chefs d'Etat sont relatifs à la sécurité, à la situation politique au Togo et en Guinée-Bissau, à l'élargissement de la Communauté économique régionale et à la situation sécuritaire au Sahel.

Le Président Faure Gnassingbè a entamé une tournée de consultation chez ses homologues sur les questions susmentionnées en prévision du sommet des chefs d'Etat et de gouvernements de la CEDEAO prévu le 16 décembre prochain.

Après l'étape d'Abidjan, il se rendra mardi à Abuja, au Nigeria, pour échanger avec le Président Muhammadu Buhari.
-0- PANA BAL/BEH/SOC 20nov2017

20 novembre 2017 16:53:53




xhtml CSS