Togo : lancement du Prix «Lauriers du Journalisme d’Impact au Togo» pour encourager les journalistes

Lomé,Togo (PANA) - Les représentations diplomatiques des USA et de l’Union européenne (UE) au Togo ont lancé, mardi à Lomé, le Prix «Lauriers du Journalisme d’Impact au Togo» pour encourager le professionnalisme dans la presse togolaise, a constaté la PANA.

Selon les initiateurs (ndlr : ambassades USA et UE au Togo), le concours «Lauriers du journalisme d’impact au Togo) a été créé dans le cadre du «renforcement de l'amitié avec le peuple togolais d'une part et dans le but de renforcer l’esprit de professionnalisme chez les journalistes togolais d’autre part».

Il vise, précise-t-on, à «reconnaître le travail méritant d’une importante partie de la presse qui se bat pour diffuser des publications suffisamment renseignées, informatives et pédagogiques, et ensuite à pousser les acteurs de la presse à un saut qualitatif».

Les prix qui dotent le concours permettront aux lauréats, «d’améliorer leur équipement et d’avoir la possibilité d’échanger hors du Togo avec leurs confrères européens et américains»,  soulignent les initiateurs.

«Lauriers du journalisme d’impact au Togo», sera placé sous la coresponsabilité de l’ambassade des USA et de la représentation diplomatique de l’UE et par un jury professionnel.

Les candidats à ce concours doivent provenir de la presse écrite, de la presse en ligne, de la  télévision et de la radio.

Les  articles et productions audiovisuelles  doivent avoir été publiés ou diffusés ente le 1er février 2017 et le 1er février 2018.

Pour cette première édition, les thèmes suivants sont retenus : le développement et la réduction de la pauvreté ; la bonne gouvernance financière ; santé et éducation ; protection de l’environnement ; démocratie et Etat de droit.

Les lauréats du concours seront connus le 3 mai prochain, date marquant la célébration de la Journée internationale de la liberté de presse.

Parmi les prix mis en jeu en marge de ce concours,  on note un voyage professionnel aux Etats Unis ou en Europe.

La presse togolaise, rappelle-t-on, comporte plus de 400 titres (périodiques), une dizaine de chaînes de télévision privées (commerciales et confessionnelles) dont 1 publique, ainsi que près de 100 radios dont des radios communautaires.

Depuis la libéralisation du secteur des médias, aucun prix, institutionnel ou durable n’a été créé pour récompenser les bonnes pratiques de la profession.
-0- PANA FAA/IS/IBA 07févr2018

07 février 2018 15:36:42




xhtml CSS