Togo : Des émissaires du président ghanéen en tractations à Lomé pour emmener pouvoir et opposition au dialogue

Lomé,Togo (PANA) - Des émissaires du président ghanéen, Nana Dankwa Akufo-Addo, sont en tractations à Lomé pour emmener le pouvoir et l’opposition au dialogue, a appris la PANA de sources concordantes, ce mardi à Lomé.

Arrivés, lundi à Lomé, les émissaires du président ghanéen, ont entamé, mardi matin, des discussions avec l’opposition togolaise en vue de trouver une issue à la question des réformes et une solution à la crise.

De sources proches de l’opposition, les discussions portent sur les «préalables au dialogue» souhaités par la communauté internationale.

La délégation ghanéenne discutera également avec le parti au pouvoir, ainsi qu’avec la société civile, indique-t-on.

Le 7 novembre, le gouvernement a appelé l’opposition au dialogue mais, personne (opposition et pouvoir) ne se presse pour s’asseoir sur la table de négociations.

La semaine dernière, Nana Dankwa Akufo-Addo, avait effectué une brève visite à Lomé et a discuté avec son homologue togolais, Faure Gnassingbé, de la solution à la crise qui secoue le pays depuis août dernier.

Le Ghana, pays voisin du Togo, craint l’afflux de réfugiés sur son territoire. Déjà, plus de 500 ressortissants togolais ont franchi les frontières nord du Ghana pour fuir les exactions de l’armée et des forces de sécurité sur les populations de Sokodé et de Mango pour Chereponi (Nord Ghana) où il existe les mêmes peuples.

Dans les années 1990, des exactions de l’armée à Lomé, avait fait fuir des milliers de personnes de la capitale togolaise pour les villages et villes au Sud-Est du Ghana, rappelle-t-on; une scène que le Ghana veut éviter.

La crise sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles ont fait déjà une quinzaine de morts au Togo, ainsi que des centaines de blessés.

-0- PANA FAA/IS 14nov2017

14 novembre 2017 17:11:57




xhtml CSS