Taux de réussite de 47,95% au Diplôme d'études fondamentales (DEF) au Mali contre 30% en 2016

Bamako, Mali (PANA) - 115.595 candidats sur 241.320 ont été déclarés admis à l'examen du Diplôme d'études fondamentales (DEF), qui sanctionne les études du premier cycle des lycées et collèges d'enseignement secondaire, session de juin 2017, soit un taux de réussite de 47,95 % contre 30 %  en 2016, selon les résultats officiellement  proclamés jeudi sur toute l'étendue du territoire.

Avec ces 32,49%, l’Académie d’enseignement de Koutiala (Région de Sikasso-sud) a enregistré le taux de réussite  le plus bas, tandis que l'Académie de Gao (Nord-Mali) a enregistré le taux le plus élevé avec plus de 84 %.

De source proche du ministère de l'Education nationale, ce taux d’admission national de 47,95%, le plus élevé ces dernières années au Mali, peut s’expliquer par plusieurs facteurs, notamment la motivation et l’engagement des enseignants, des élèves et des parents d’élèves pour la réussite de leurs enfants et des cours de remédiation du Programme d’urgence sociale du président malien, Ibrahim Boubacar Kéïta, démarré en mars dernier.

Selon la même source, ce programme a permis de faire des cours de soutien sur l’ensemble du territoire national pour tous les élèves de 9ème année.

Les résultats du baccalauréat malien 2017 seront proclamés le 19 juillet prochain.
-0- PANA GT/TBM/IBA  07juillet2017

07 juillet 2017 13:09:43




xhtml CSS