Sur les traces des assaillants de la caserne d'Aioun

Nouakchott- Mauritanie (PANA) -- Les autorités mauritaniennes ont retrouvé la trace des personnes recherchées dans l'attaque perpétrée lundi contre la caserne de la gendarmerie à Aioun, à 800 km à l'Est de Nouakchott, a-t-on appris ce vendredi, auprès de la gendarmerie mauritanienne.
Selon la gendarmerie, les assaillants ont abandonné le véhicule qui leur a servi dans leur cavale à la suite de l'attaque contre la caserne d'Aioun dans une localité dénommée M'Heykim N'Tourja, à quelques kilomètres au sud-est de la ville d'Aioun.
Les fugitifs auraient également abandonné trois armes automatiques de marque Séminov sur les cinq portées manquantes dans l'armurerie de la gendarmerie à Aioun.
La gendarmerie parle également d'une arrestation imminente des deux personnes à l'origine de l'attaque et qui auraient déjà été identifiées.
L'attaque perpétrée dans la nuit du 27 au 28 avril dernier contre la garnison de la gendarmerie, avait été attribuée par le porte- parole du gouvernement mauritanien, à un groupe de terroristes liés au réseau «Al Qaeda».
Plusieurs personnalités islamistes ont été arrêtées à la suite de l'attaque contre la caserne d'Aioun.
Aucune perte en vies humaines rappelle t-on, n'a été déplorée dans cette attaque nocturne contre la garnison de la gendarmerie d'Aioun.

06 mai 2005 16:46:00




xhtml CSS