Soudan du Sud : L'OIM et ses partenaires entament une nouvelle série de vaccinations

Juba, Soudan du Sud (PANA) - L'agence des Nations Unies pour la migration et ses partenaires vont entamer lundi un deuxième cycle de vaccination anti-cholérique à Malakal et Wau, au Soudan du Sud, après que le premier cycle a atteint plus de 60 400 personnes le mois dernier.

Selon un communiqué de l'ONU, suite à une épidémie en février, l'Organisation internationale pour la migration (OIM) a également mené une campagne de vaccination anti-rougeole réactive à Aweil East, qui a touché plus de 83 700 enfants le mois dernier

"Les enfants sont extrêmement vulnérables aux épidémies de rougeole et à d'autres maladies contagieuses", a expliqué Derebe Tadesse, responsable de la santé des migrations de l'OIM. "Le vaccin contre la rougeole sauvera des vies. Avec une seule dose, 85% des enfants de plus de neuf mois et 95% des enfants de plus de douze mois sont immunisés".

Depuis le début du conflit en 2013, les déplacements prolongés et les mauvaises conditions de santé ont contribué aux épidémies annuelles de choléra au Soudan du Sud.

En 2017, l'OIM a sensibilisé plus de 469 800 personnes à des campagnes de vaccination anti-cholérique à Unity, Warrap et Eastern Equatoria. Avec environ 5,1 millions de personnes ayant besoin d'une assistance médicale d'urgence, l'OIM continue de travailler à travers le pays pour apporter une aide aux populations vulnérables touchées par le conflit, a indiqué le communiqué.
-0- PANA MA/MTA/IS/SOC 13avr2018

13 avril 2018 18:33:34




xhtml CSS