Soudan: l'UE se félicite des changements en droit pénal soudanais sur le viol et le harcèlement sexuel

Khartoum, Soudan (PANA) - La Mission de l'Union européenne au Soudan a décrit comme une étape importante les changements récents dans le droit pénal soudanais qui criminalisent, pour la première fois, le harcèlement sexuel et le viol.

Dans un communiqué, reçu lundi par la PANA à l'occasion des célébrations de la Journée de la femme, la Mission de l'UE au Soudan a déclaré que son ambassadeur à Khartoum, Tomas Ulicny, s'est réuni avec la Société civile et des militants des droits de l'Homme pour discuter de la question des femmes dans les conflits.

"La poursuite des combats au Darfour, au Sud-Kordofan et au Nil Bleu continue à causer des souffrances pour la population civile, les femmes et les enfants en particulier", a déclaré l'ambassadeur Ulicny. "Dans le même temps, les femmes au Soudan ont un rôle important dans la prévention et la résolution des conflits, les négociations de paix, le maintien de la paix, l'action humanitaire et la reconstruction ainsi que le développement post-conflit".

Le communiqué a cité le responsable de l'UE déclarant qu'au moment où ils marquent les 15 années depuis l'adoption de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité de l'ONU sur les femmes, la paix et la sécurité, "les femmes soudanaises sont une inspiration pour les femmes en Europe et dans le monde".

Il a déclaré que l'ambassadeur Ulicny a également exprimé son inquiétude sur les allégations répétées de violence sexuelle dans les zones de conflit et a salué les récents changements dans la loi pénale.

"C'est une étape importante pour protéger les droits des femmes et des filles au Soudan. Nous nous attendons à voir la pleine application de ces dispositions pour assurer que les victimes ont accès à la justice et que les auteurs doivent rendre des comptes", a souligné l'ambassadeur au cours de la réunion.

Le Parlement soudanais a récemment adopté un amendement sur ​​les lois de procédure pénale sur le viol et le harcèlement.  Elle doit être encore totalement convertie en loi applicable.

Le communiqué a noté que grâce à l'appui de plusieurs organisations de femmes au Soudan, l'Union européenne promeut les droits économiques des femmes ainsi que la participation politique et le leadership.
-0- PANA MO/VAO/MTA/BEH/IBA    09 mars 2015

09 mars 2015 17:44:12




xhtml CSS