Soudan: 2 millions d'euros de don de l'UE à l'UNICEF au Soudan en appui aux enfants réfugiés

Khartoum, Soudan (PANA) - La Commission européenne et le département de la protection civile (ECHO) a contribué pour 2 millions d'euros à l'UNICEF au Soudan pour aider à prévenir des dizaines de milliers d'enfants contre la malnutrition.

La somme sera utilisée pour aider les réfugiés et les personnes déplacées au Soudan dont 60% sont des enfants.

"Avec près de 200 mille réfugiés venant du Soudan du Sud et plus de 2,5 millions d'enfants souffrant de malnutrition aiguë à travers le pays, nous sommes confrontés à des besoins humanitaires critiques au Soudan", a déclaré lundi dans un communiqué de presse, Jean-Louis de Brouwer, Directeur des opérations d'ECHO.

"Ce nouveau financement permettra à l'UNICEF de fournir aux réfugiés de l'eau propre et l'assainissement et en même temps empêcher des dizaines de milliers d'enfants de mourir de malnutrition. La Commission européenne reste déterminée à répondre aux besoins humanitaires les plus urgents dans certains des environnements les complexes du pays".

Selon le communiqué, les nouveaux fonds aideront à réduire les décès et les maladies liés à la malnutrition en fournissant à 100 mille enfants des soins pour sauver des vies et de sensibiliser la population à cet effet au Nil Blanc, au Darfour et dans la région de l'Est.

Encore 21 mille personnes auront accès à l'eau potable, ainsi qu'aux services d'assainissement et d'hygiène adéquats.

«L'UNICEF se félicite de la contribution soutenue au bien-être des enfants de la Commission européenne, en particulier les plus vulnérables», a déclaré le directeur/pays de l'UNICEF, Geert Cappelaere.

Il a déclaré qu'au regard de l'augmentation du nombre des urgences mondiales et de la diminution des fonds, la situation désastreuse des enfants soudanais risque de passer inaperçue.

Selon Cappelaere, le Soudan reste l'une des crises les plus longues pour les enfants dans le monde aujourd'hui, avec 3,2 millions d'enfants visés par l'aide humanitaire. Plus de 3 millions d'enfants âgés de 5 à 13 ans ne sont pas scolarisés et 550 mille sont en état sévère de malnutrition aiguë et sont en danger de mort.

«Cette contribution est donc tout à fait opportune», a-t-il dit.

Depuis le déclenchement du conflit au Soudan du Sud en décembre 2013, près de 200 mille soudanais du Sud ont cherché refuge au Soudan. Cet afflux, selon l'agence de l'ONU, s'ajoute à une urgence humanitaire déjà grave et complexe qui affecte 3 millions de personnes, y compris des enfants.
-0- PANA MO/AR/MTA/IS/SOC 05oct2015

05 octobre 2015 18:59:20




xhtml CSS