Sommet UA: le gouvernement autoproclamé gabonais envoie un délégué à Addis-Abeba

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA)   - Un délégué du gouvernement gabonais autoproclamé est arrivé à Addis-Abeba, vendredi, pour tenter d'obtenir le soutien de l'Union africaine (UA) à son projet de débarrasser son pays de ce qu'il a qualifié "le règne d'un pouvoir illégal".

Bruno Ben Moubamba, ministre de la Coopération et des Affaires étrangères de l'autoproclamé président André Mba Obame, a déclaré à la PANA qu'il cherchait un rendez-vous avec le président de la Commission de l'UA, Jean Ping, en espérant qu'il serait autorisé à assister au sommet en cours d'organisation en tant qu'observateur.

"Il est grand temps pour l'UA d'apporter son soutien aux changements spécifiques, qui ont lieu sur tout le continent", a déclaré M. Moubamba, en insistant sur le fait que l'organisation devait être à l'écoute de la volonté populaire pour l'implantation de gouvernement démocratiques stables et durables.

"Ma présence à ce sommet est un acte de solidarité avec ceux qui sont actuellement muselés au siège du PNUD à Libreville", a-t-il déclaré, en ajoutant avoir entamé une grève de la faim de 72 heures à partir de ce vendredi pour soutenir symboliquement ses collègues réfugiés au siège du Programme des Nations unies pour le développement à Libreville.

M. Obame, qui a perdu l'élection présidentielle d'août 2009 face à Ali Bongo Ondimba, a nommé mardi dernier un gouvernement de 19 ministres. Le gouvernement de Ali Bongo a dissout son parti, l'Union nationale (UA), et annoncé des poursuites contre lui et ses compagnons pour "séddition".

-0- PANA AR/BOS/FJG/TBM 28jan2011

28 janvier 2011 18:02:12




xhtml CSS