Somalie : La communauté internationale exhorte les Somaliens à respecter le processus constitutionnel dans la résolution des différends

Mogadiscio, Somalie (PANA) - Les Nations Unies, l'Union africaine, l'Union européenne, l'Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD), l'Ethiopie, l'Italie, la Suède, le Royaume-Uni et les Etats-Unis sont extrêmement préoccupés par les récents développements politiques et sécuritaires à Mogadiscio, selon un communiqué conjoint publié sur place, samedi.

Le communiqué avertit que de tels développements risquent de faire dérailler des réalisations politiques, économiques et sécuritaires durement acquises et de ternir la réputation de la Somalie.

"La communauté internationale exhorte tous les dirigeants et hommes politiques somaliens à respecter la primauté du droit et la Constitution fédérale provisoire dans le règlement des différends politiques. Cela doit inclure la préservation de l'espace démocratique. Les activités qui exacerbent les tensions conduisant à une éventuelle violence, devraient être évitées à tout prix ", a-t-il ajouté.

"La communauté internationale exhorte les dirigeants du Parlement et de l'Exécutif à engager des discussions respectueuses dans les prochains jours et à utiliser des moyens constitutionnels et pacifiques pour résoudre les différends politiques".

En outre, la communauté internationale a félicité les groupes et les individus qui sont en train de négocier un règlement pacifique des différends politiques et a réaffirmé son soutien à leurs initiatives.
-0- PANA AR/VAO/AKA/IS/SOC 17mars2018

17 mars 2018 14:01:38




xhtml CSS