Somalie : L’AMISOM prend en charge la sécurité du Parlement

Mogadiscio, Somalie (PANA) - Le Lieutenant-Général, Jim Beesigye Owoyesigire, Commandant de la Force de la Mission de l’Union africaine en Somalie a annoncé, jeudi, que ses forces assurent la sécurité du siège de l'Assemblée du peuple de Somalie (Parlement) à la suite de différends entre les députés pro et anti-président de l'institution parlementaire, Mohemed Sheikh Othman Jawari.

''Les forces de l'Union africaine vont assurer la sécurité de l'institution jusqu'à ce qu'on trouve une solution aux différends'', a-t-il dit.

Une crise politique sévit dans le pays, depuis deux semaines, après que des députés, soutenus par le gouvernement, ont présenté un mémorandum destiné à retirer la confiance au président du Parlement, alors que d'autres parlementaires qui ont apporté leur soutien au président de l'institution ont rejeté le mémorandum.

Des députés ont accusé, mercredi, le président du Parlement de s'emparer du siège du Parlement, ce qu'il a démenti lors d'une conférence de presse tenue à Mogadiscio, qualifiant les accusation d'infondées.

Il a affirmé que ses gardes composés de 11 soldats ne sont pas en mesure de s'emparer du siège du Parlement, soutenant qu'il a lui même été personnellement interdit d'entrer dans le bâtiment par le ministre de la Sécurité lorsque son convoi a été arrêté en dehors du Parlement.

Plus de 100 députés ont aussi été empêchés d'entrer dans le bâtiment, a-t-il ajouté.

Il a indiqué avoir rencontré le chef d'état-major des forces somaliennes et lui a demandé de respecter la Constitution qui lui impose, ainsi qu'à ces troupes, la neutralité et éviter de s'immiscer dans des questions politiques, mais, a-t-il ajouté, ils n'ont pas donné suite à sa demande.

Il s'est étonné du déploiement de centaines de soldats dans les rues de Mogadiscio dont certains sont entrés dans l’hémicycle, affirmant que les forces armées sont mises sous fortes pressions qui les obligent à violer la loi.

Cette nouvelle crise va plonger le pays dans l'inconnu, notamment après l'échec des efforts déployés localement et sur le plan international pour y mettre fin.
-0- PANA YY/IN/IS/IBA 05avr2018

05 april 2018 15:24:44




xhtml CSS