Situation préoccupante du SIDA en milieu scolaire au Burundi

Bujumbura, Burundi (PANA) - La séroprévalence du VIH/SIDA dans les écoles du Burundi avoisine les 10%, révèle une récente enquête de l’Organisation des Nations unies pour la science, l’éducation et la culture (UNESCO) qui a été menée dans 10 des 17 provinces scolaires du pays.

Sur un échantillon de 1.388 élèves et écoliers qui ont été dépistés volontairement, 9,8% se sont avérés porteurs du virus du SIDA.

Un autre échantillon de 629 enseignants et administratifs des mêmes écoles a montré que 5,1% d’entre eux qui se sont prêtés au dépistage, étaient également porteurs du SIDA.

L’enquête fait savoir que les harcèlements sexuels, le viol, la prostitution, le copinage ou encore la consommation excessive d’alcool et des stupéfiants sont à la base de ce taux élevé de contamination à la pandémie du VIH/SIDA.

L’impact négatif de la maladie en milieu scolaire se traduit par un taux élevé d’absentéisme et un faible rendement aussi bien chez les apprenants que chez les enseignants, poursuit l’étude de l’UNESCO.

L’enquête recommande à la fin un peu plus d'efforts dans la promotion du dépistage volontaire du VIH/SIDA dans le secteur de l’éducation.

Une nouvelle stratégie de communication est également à penser et développer dans le but d’infléchir les infections à VIH/SIDA en milieu scolaire.

-0- PANA FB/TBM/IBA     09avr2012


09 avril 2012 15:39:22




xhtml CSS