Signature d'un accord entre le Burkina Faso et l'AID

Ouagadougou- Burkina Faso (PANA) -- Le gouvernement burkinabe et l'Association internationale de développement (AID) ont conclu un accord de crédit d'un montant de 16,4 milliards de francs CFA (22 millions 620.
690 dollars) destiné au financement du projet d'appui au Programme National de Lutte contre le SIDA (PNLS) et les Infections Sexuelles Transmissibles (IST) a-t-on appris de source proche du ministère de la Santé.
Le coût total du projet, précise-t-on, est 78 milliards de francs CFA (107 millions 586.
205 dollars) et la contribution de l'IDA représente à peu près 20% du montant total du programme quinquennal.
Le conseil des ministres du 26 septembre, rappelle-t-on, a adopté un projet de lois portant autorisation de ratification de cet accord de crédit.
Justifiant l'importance de ce prêt, le ministre de la Santé, Pierre Tapsoba, a déclaré jeudi à la télévision nationale que ce crédit était une sécurité et que le programme sera exécuté à 100% quoi qu'il arrive.
Il a dit que la lutte contre le SIDA était devenue une lutte multisectorielle, tous les secteurs ministériels sont concernés à différents titres.
"Il y aura donc au niveau de chaque département ministériel un comité sectoriel dont les programmes seront financés par différents volets de cette aide", a-t-il précisé.
La lutte contre le SIDA, souligne-t-on, sera étendue aux régions, provinces, départements par la mise en oeuvre des programmes élaborés par les structures locales, les associations communautaires de base.

28 septembre 2001 10:49:00




xhtml CSS