Sepp Blatter envisage de poursuivre la FIFA en justice

Zurich, Switzerland (PANA) - L'ancien président de la FIFA, Sepp Blatter, a déclaré envisager de poursuivre en justice l'instance dirigeante du football mondial dans l'intention de laver sa réputation.

M. Blatter, qui a dirigé la FIFA pendant 17 ans, a été suspendu pour six ans pour violations de l'éthique, suite au plus gros scandale de corruption qui avait secoué la FIFA en 2015.

Le dirigeant suisse de 81 ans a déclaré que si "pour le moment il n'y avait aucune action en justice", il travaillait avec ses avocats sur d'éventuelles poursuites.

"Mon objectif est d'examiner la décision du Comité d'éthique de la FIFA sur la base d'informations et même de preuves que j'ai reçue entre temps, concernant ma suspension", a déclaré M. Blatter via sa messagerie électronique.

Il est probable que toute action en justice de M. Blatter aura lieu devant les tribunaux civils en Suisse.

En décembre 2016, M. Blatter a été débouté de son appel contre cette suspension devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui avait estimé qu'il avait autorisé des paiements à Michel Platini, alors patron du football européen, d'un montant de plus de deux millions de dollars considérés comme des "cadeaux injustifiés" et qu'il avait ainsi violé le code d'éthique de la FIFA.

M. Blatter avait démissionné en juin 2015 après que plusieurs dizaines de responsables du football, dont des membres du comité exécutif de la FIFA et d'ex-membres, avaient été inculpés aux Etats-Unis pour corruption, avec deux sociétés de marketing sportif.

M. Blatter n'avait pas été inculpé dans cette affaire, mais s'était trouvé impliqué dans un autre scandale et suspendu avec Platini de toutes les activités liées au football au mois de décembre suivant par le Comité d'éthique de la FIFA.

Les deux dirigeants ont été initialement suspendus pour huit ans, pour le paiement fait à M. Platini en 2011, avec l'autorisation de M. Blatter, pour un travail accompli dix ans auparavant. Ces suspensions ont été réduites à six ans par la commission d'appel de la FIFA en février 2016.

Le Suisse Blatter, qui a réfuté toutes les accusations portées contre lui, avait comparé l'enquête du comité d'éthique de la FIFA à une "inquisition".

En 2015, des procureurs suisses ont ouvert une enquête judiciaire contre M. Blatter soupçonné d'irrégularités de gestion et de détournement, mais aucune charge n'a pour le moment été retenue contre lui.

L'homme qui a dirigé la FIFA de 1998 à 2015, a déclaré avoir l'intention d'assister à la Coupe du monde au mois de juin à l'invitation du président russe, Vladimir Poutine.
-0- PANA VAO/MA/FJG/JSG/SOC 02fév2018

02 février 2018 11:02:23




xhtml CSS