Sénégal : Signature d’accords de prêt entre la BADEA et six pays Africains

Dakar, Sénégal (PANA) - Une cérémonie de signature de nouveaux accords de prêt entre la BADEA et six pays africains a eu lieu en marge des assemblées annuelles du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International tenues à Washington du 09 au 15 octobre 2017.

Les six pays bénéficiaires sont les Républiques du Sénégal, de Guinée Bissau, de Guinée, de Zambie, les Royaumes du Swaziland, et du Lesotho et une Ligne de Crédit en faveur de la Banque Malienne de Solidarité pour un montant de 15 millions de dollars.

Ces prêts, octroyés par la BADEA à des termes concessionnels, visent à contribuer au financement des projets de développement dans les secteurs des infrastructures (routes), de l’énergie, du secteur social (santé) et du secteur privé.

Le montant total des accords de prêts signés s’élève à 74,500 millions de dollars, répartis comme suit :

Le Royaume du Lesotho : 14 millions de dollars au profit du Lesotho pour contribuer au financement du projet d’alimentation en eau potable de la ville du "Grand Maseru". Ce prêt est remboursable sur une période de 20 ans, avec un délai de grâce de 5 ans et un taux d’intérêt annuel de 2%.

Le projet vise à contribuer au développement social et économique de la capitale à travers la satisfaction des besoins en eau potable des populations de la zone du projet. Il permettra l’amélioration de la santé publique par l’atténuation des risques de maladies d’origine hydrique.

La République du Sénégal : 13,50 millions de dollars au profit du Sénégal pour contribuer au financement du projet d’Assainissement dans l’île de Saint Louis. Ce prêt est remboursable sur une période de 27 ans, avec un délai de grâce de 7 ans et un taux d’intérêt annuel de 2%.

Le projet vise à contribuer au développement du réseau d’assainissement dans les quartiers de l’ile de Saint Louis. Il permettra l’amélioration de la santé publique par l’atténuation des risques de maladies d’origine hydrique. Il contribuera également à la préservation de l'environnement et à l’amélioration des conditions de vie des populations, ainsi qu’à la promotion des activités économiques et à la lutte contre la pauvreté.

La République de Guinée Bissau : 11 millions de dollars au profit de la Guinée Bissau pour contribuer au financement du projet de construction d’une centrale électrique dans la capitale Bissau. Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

Le projet vise à fournir l'énergie électrique à la population de la capitale d’une façon permanente et à des prix soutenables.

La République de Guinée : 16 millions de dollars au profit de la Guinée pour contribuer au financement du projet de réhabilitation de la route "Kissidougou - Guékédou - Kondémbadou" Tronçon : "Guékédou - kondémbadou. Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

Le projet contribuera à l’amélioration du réseau routier national et permettra de faciliter la circulation des marchandises et des personnes. Il contribuera notamment à améliorer le niveau d’accès des populations aux services socio-économiques et à désenclaver les zones de production agricole. Le projet permettra également de renforcer les échanges commerciaux avec les pays voisins.

Le Royaume du Swaziland : 10 millions de dollars au profit du Swaziland pour contribuer au financement du projet de construction et équipement de l’hôpital national des spécialités. Ce prêt est remboursable sur une période de 25 ans, y compris un délai de grâce de 5 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 2%.

Le projet vise à assurer les soins médicaux dans différentes spécialités à l’échelle nationale. Le projet permettra de réduire le nombre de malades qui se soignent à l’extérieur du pays, notamment en Afrique du sud. Le projet rentre dans le cadre de la 2ème stratégie du pays pour le développement du secteur médical pour la période (2014-2018) qui vise à assurer la couverture médicale totale dans l’ensemble du pays.

La République de Zambie : 10 millions de dollars au profit de la Zambie afin de contribuer au financement du projet de construction de centres d’oncologie. Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

Le projet vise à réduire le nombre de malades qui se trouvent dans l’obligation de se rendre à l’étranger pour y suivre leur traitement et à promouvoir le diagnostic précoce des tumeurs en vue d’accroître le taux de guérison.

La Banque Malienne de Solidarité - Mali : 15 millions de dollars au profit de la Banque Malienne de Solidarité. L'objectif de cette ligne de crédit est de contribuer au développement du secteur privé de la République du Mali en augmentant les ressources financières mises à la disposition des PME.

Les six accords de prêt ont été signés, pour la BADEA par  Yousef Ben Ibrahim El Bassam, Président du Conseil d’Administration et pour les pays bénéficiaires par :

Dr. Moeketsi Majoro, Ministre des Finances – Lesotho ; M. Amadou Bâ, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan – Sénégal ; João Alage Mamadu FADIA, Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances – Guinée Bissau ; M. Kanny Diallo, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale - Guinée ; Martin Gobizandla Dlamini, Ministre des Finances - Swaziland ; Hon. Felix C. Mutati, Ministre des Finances –  Zambie.

L'accord de ligne de crédit a été signé par Dr. Sidi Ould Tah, Directeur Général de la BADEA et Babaly BA, Directeur Général de la Banque Malienne de Solidarité.

Par ailleurs, les engagements en faveur des 44 pays africains bénéficiaires de l’aide de la BADEA ont atteint, au 30 septembre 2017, un chiffre total de 5312,173 millions de dollars américains.

-0- PANA PT/IS/SOC 16oct2017

16 Outubro 2017 16:02:48




xhtml CSS