Sénégal : La nouvelle présidente de la Commission de la CEDEAO énonce ses plans

Dakar, Sénégal (PANA) - La nouvelle présidente de l'Autorité des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), la présidente Ellen Johnson Sirleaf du Liberia, a décrit ses plans pour le bloc sous-régional, a déclaré mercredi la CEDEAO dans un communiqué.

Selon le communiqué transmis à la PANA à Dakar, au Sénégal, la présidente Sirleaf a énoncé ses plans au cours d'une récente réunion avec le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, en visite officielle à Monrovia, au Liberia.

Au cours de la réunion, la présidente Sirleaf a mis en exergue le programme d'actions pour Marcel de Souza.

Selon la CEDEAO, sur la paix et la sécurité, les deux dirigeants ont souligné l'instabilité politique en Guinée-Bissau et au Mali et la menace que cela représente pour la sécurité dans la sous-région.

Ils ont tous deux convenu de travailler en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes pour apporter une solution durable à la crise politique et à la sécurité en Guinée-Bissau.

''Les deux personnalités ont appelé les Etats membres à prendre en charge et à mettre en œuvre sans délai tous les protocoles relatifs à la paix et à la sécurité, ainsi que l'alerte précoce et le Mécanisme de riposte rapide'', a souligné le communiqué.

Comme preuve de son engagement, la présidente Sirleaf a signé le décret n° 076 portant approbation du cadre juridique et le début de la création du Centre.

En outre, les deux dirigeants ont souligné les menaces du terrorisme et ses problèmes de sécurité auxiliaires dans la sous-région, indiquant que la lutte contre le terrorisme ne doit pas être seulement laissée entre les mains du personnel de sécurité.

Ils ont appelé à un échange régulier de renseignements et de partage d'informations afin d'éviter une répétition des récents attentats terroristes en Côte d'Ivoire et ailleurs, dans la sous-région.

Ils se sont engagés à re-consacrer leurs efforts à la lutte contre la criminalité transnationale, le trafic de drogue et humain et l'insécurité maritime dans la sous-région.

Portant leur attention sur l'économie, les deux dirigeants ont noté que la plupart des économies de la région étaient sous tension et stress et ont appelé à l'amélioration des infrastructures et à l'accroissement des activités commerciales entre les membres de la CEDEAO pour faciliter l'intégration économique.

Ils ont également appelé à la ratification et à la mise en œuvre de tous les instruments de la CEDEAO tels que le Tarif extérieur commun (TEC), l'Accord de partenariat économique (APE) et le schéma de libération du commerce de la CEDEAO (ETLS).

La présidente Sirleaf a exprimé sa satisfaction à l'égard des réformes engagées par Marcel de Souza en termes de réformes institutionnelles, en particulier en réduisant les réunions qui n'ont aucune valeur pertinente pour les projets d'intégration de la sous-région.

Les deux dirigeants ont remercié les Etats membres qui ont payé leurs arriérés de prélèvement communautaire et ont demandé à ceux qui doivent encore remplir leurs obligations de le faire rapidement en vue de la réalisation de la Vision 2020 de la CEDEAO pour le bénéfice de la population de la sous-région.

Ils ont souligné l'importance du réseau routier Lagos-Abidjan-Dakar et ont appelé à la soumission très tôt de rapport de faisabilité reliant tous les couloirs, y compris le Liberia.

Le président de la Commission de la CEDEAO a félicité le Liberia sur la levée récente de l'embargo sur les armes par la résolution n ° 2288 du 25 mai 2016 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Il a attribué cela aux grandes qualités de Mme Sirleaf et était convaincu que celles-là seront mises à profit en tant que présidente des chefs d'Etat et de gouvernement de la CE

Pour la première fois depuis la création de la CEDEAO en 1975, un leader libérien et en particulier une femme, a été élu à l'unanimité en tant que président des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Par extension et comme par coïncidence, c'est également la première fois qu'une femme ministre des Affaires étrangères présidera le Conseil des ministres de la CEDEAO.
-0- PANA MLJ / VAO/MTA/TBM SOC 22juin2016

22 juin 2016 19:03:43




xhtml CSS