Selon la FETAF: "la situation au Darfour n’est pas dramatique"

Paris- France (PANA) – Le président de la Fédérati-on des travailleurs africains en France (FEATF), Sidi Guèye, a estimé vendredi à Paris que la description de la situation humanitaire au Darfour, la région de l'ouest du Soudan en proie à une guerre civile, faite en Occident "ne correspond pas aux réalités de terrain".
"Nous avons parcouru le Darfour du nord au sud.
Nous avons visité les camps de réfugiés, échangé librement avec eux.
Pour nous, la situation sur place est sans commune mesure avec la description faite tous les jours en Occident", a-t-il dit.
S’exprimant lors d’une conférence de presse dans la capitale française, M.
Guèye a affirmé que "le Soudan se trouve dans la situation de tout pays en conflit, rien de plus".
"D’après les enseignants que nous avons interrogés, les élèves de certains camps de réfugiés obtiennent des performances scolaires équivalentes, voire meilleures à celles des écoles de Khartoum (la capitale).
Nous n’avons pas noté de sentiment de désespoir chez nos interlocuteurs", a assuré le président de la FETAF.
Il a par ailleurs souligné la volonté des Soudanais de sortir de la crise du Darfour en privilégiant une solution africaine.
"Nous avons noté lors de notre visite de terrain, une certaine volonté des Soudanais, hommes politiques comme acteurs de la Société civile, de s’en sortir avec l’aide de leurs frères africains.
Ils ont conscience que le Soudan, à l’image du reste de l’Afrique, doit rester une terre de brassage de cultures, de réligions et d’ethnies", a ajouté le responsable syndical.

12 octobre 2007 10:08:00




xhtml CSS