SOS du PAM face à l'aggravation de la crise humanitaire en Ouganda

Kampala- Ouganda (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) va lancer, à partir de mardi, un appel à la communauté internationale des donateurs en vue de l'octroi d'une aide alimentaire de 54 millions de dollars susceptible de prévenir l'aggravation de la crise humanitaire qui sévit actuellement en Ouganda du fait de la recrudescence des incursions des forces rebelles dans le nord et l'est du pays.
Cet appel fait suite au déplacement massif de populations civiles qui ont rejoint les camps situés à la périphérie des centres urbains des régions nord et est à la suite des incursions de plus en plus fréquentes des rebelles de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) du prophète autoproclamé Joseph Kony, qui se battent depuis 1988 contre le gouvernement de Kampala.
Le sous-directeur du PAM en Ouganda, Edward Kallon, a déclaré, lors d'une conférence de presse organisée lundi à Kampala, que ce nouvel appel sera lancé avant la prochaine réunion des donateurs et doit couvrir la période d'août 2003 – mars 2004, pour nourrir environ 1,8 million de personnes en situation difficile en Ouganda.
Les groupes vulnérables comprennent, notamment, les milliers de personnes déplacées dans les régions nord et est du fait de l'intensification des incursions rebelles de la LRA et des guerriers Karamojong, les réfugiés, les élèves, les enfants de la rue, les malades du VIH/SIDA et leurs familles.
Le second appel à une aide alimentaire d'urgence devrait, d'après les estimations, permettre de porter à 100 tonnes le total de la nourriture collectée depuis le premier appel du mois de janvier, lorsque le PAM avait tenté de trouver 59 millions de dollars pour nourrir plus de 800.
000 personnes.
Les donateurs avaient réagi au premier appel en fournissant un total de 57,8 millions de dollars, soit 1,2 million de dollars de moins que l'objectif visé.
"Nous sommes confrontés aujourd'hui à une crise alimentaire majeure exacerbée par l'intensification des incursions rebelles devenues un phénomène récurrent dans le nord et l'augmentation des camps de réfugiés", a déclaré M.
Kallon, au siège du bureau régional du PAM pour les régions est et sud.
Il a révélé que les 54 millions de dollars permettront de prendre en charge 812.
561 personnes déplacées, 154.
639 réfugiés, 172.
050 enfants bénéficiant du programme de nourriture scolaire, 53.
600 chefs de famille vivant avec le VIH/SIDA et 535.
366 personnes touchées par la sécheresse.

28 juillet 2003 19:12:00




xhtml CSS