Réunion des ministres de l'IAGD sur la Somalie

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) - – Le secrétaire exécutif de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), le Dr Atallah Bashir, a rencontré, samedi, les ministres des Affaires étrangères des sept pays membres de l'organisation régionale, pour discuter de la situation sécuritaire en Somalie.
Les ministres des Affaires étrangères de Djibouti, de l'Erythrée, de l'Ethiopie, du Kenya, du Soudan, de l'Ouganda et de la Somalie ont assisté à cette réunion organisée en marge de la 10ème session ordinaire du Conseil exécutif de l'Union africaine qui prépare le huitième sommet ordinaire de l'organisation panafricaine prévue du 29 au 30 janvier.
Le ministre somalien des Affaires étrangères, Ismael Hurreh a déclaré que son gouvernement jugeait naturel un déploiement de soldats africains "dans quelques semaines", ajoutant que la Somalie occupe "un endroit important" en Afrique, qui doit servir de frontière pour les échanges commerciaux du continent, mais a été affligé par des années de conflit.
Une force de 8.
000 soldats africains a été proposée pour la Somalie en vue d'aider le Gouvernement fédéral de transition (TFG) à s'installer après que ses forces, avec l'aide de l'Ethiopie, ont mis en déroute les Tribunaux islamistes en décembre dernier.
Déjà, l'Ouganda a accepté de mettre à disposition 1.
500 soldats et attend du matériel logistique.
Parmi les autres pays disposés à fournir des troupes, figurent: le Nigeria, le Ghana, le Rwanda et le Malawi.
La réunion ministérielle de l'IGAD survient au lendemain du coup de gueule du président de la Commission de l'Union africaine, Alpha Oumar Konaré, qui a dénoncé la lenteur des pays africains à réagir face à la crise en Somalie, en affirmant que seul le déploiement d'une force africaine aiderait à sauver la situation.

28 janvier 2007 10:40:00




xhtml CSS