Réunion des experts de l'enseignement technique à Abidjan

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Les experts de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle d'une vingtaine de pays africains de l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA) vont débuter, lundi, dans la capitale ivoirienne, la deuxième rencontre du Pôle de qualité inter-pays (PQIP) en vue de trouver des solutions aux problèmes de formation et d'apprentissage, a appris dimanche soir la PANA de source officielle.

Au cours d'un point de presse, le secrétaire exécutif de l'ADEA, Jean Marie Hlin Byll-Cataria, a expliqué que le concept Pôle de qualité inter-pays est né lors de la biennale de l'ADEA en 2003 sur l'éducation et sert désormais à promouvoir la coopération entre les pays et à mettre en oeuvre les recommandations issues des rencontres internationales.

M. Cataria a indiqué que la réunion des experts, préparatoire à celle des ministres, planchera sur trois thèmes: "Les compétences critiques en réponse à la demande économique de compétitivité et la demande sociale d'insertion dans le monde du travail", "Les partenariats public/privé pour des systèmes de formation efficaces et soutenables" et "Les voies et moyens pour reconnaître et certifier toutes les formes de compétence acquises".

La rencontre discutera également des possibilités de renforcement de la coopération inter-pays et des mesures et dispositifs à développer conjointement entre les pays pour y parvenir.

Pour sa part, l'ancien secrétaire exécutif de l'ADEA, Mamadou Ndoye, a ajouté que les experts passeront en revue les résultats des études menées par le PQIP sur cinq thématiques identifiées comme "des enjeux communs".

Il s'agit de: "Les nouvelles formes d'apprentissage inter-pays", "Les nouvelles voies d'insertion des jeunes dans le monde du travail", "Le renforcement des partenariats public/privé", "Les cadres nationaux de certification prenant en compte la validation des compétences acquises de manière non formelle", "Le renforcement du rôle des branches professionnelles dans le développement".

On rappelle que le PQIP, qui a pour objectif d'agir comme catalyseur de politiques et de pratiques innovantes dans le domaine du développement des compétences techniques et professionnelles à travers la mutualisation des réflexions, des expériences, des apprentissages et des savoirs, avait tenu sa première réunion en 2010 à Abidjan.

-0- PANA AC/TBM/IBA   18sept2011    

18 septembre 2011 18:10:37




xhtml CSS