Réunion de l'Assemblée parlementaire francophone en juillet 2011 à Kinshasa

Kinshasa- RD Congo (PANA) -- La 37ème session de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) se tiendra en juillet 2011 à Kinshasa (RDC) sur décision de la 36ème session de cette assemblée organisée du 4 au 8 juillet à Dakar, au Sénégal et qui a réuni plus de 501 présidents des Parlements de l'espace francophone.
La RDC y a été représentée par une délégation de députés et sénateurs conduite par Evariste Boshab, président de l'Assemblée nationale et de la section APF/RDC, indique un communiqué de l'Assemblée nationale, reçu à la PANA.
Selon cette source, les assises de Dakar ont réussi à mobiliser, comme ce fut le cas dernièrement pour Haïti, la communauté internationale pour venir en aide aux victimes de l'accident de Sange, au Sud-Kivu, suite à une résolution présentée par la délégation congolaise.
Pour Evariste Boshab, ce sont là les deux grands acquis que la RDC a obtenus de cette rencontre et qui devront retenir l'attention de tous, car selon lui, il n'est pas facile de mobiliser la communauté internationale et, qui plus est, l'APF ne se réunit jamais dans un pays sans qu'on y ait au préalable évalué la situation des droits de l'Homme.
"En 1973, le sommet de la Francophonie n'a pas pu se tenir à Kinshasa en raison de la situation des droits de l'Homme qui, à cette époque, laissait à désirer.
Aujourd'hui que toute la communauté francophone a décidé de tenir la 37ème session de l'APF à Kinshasa pour débattre des problèmes communs, c'est qu'elle estime et juge que cette situation des droits de l'Homme en RDC connaît des avancées notoires", a souligné M.
Boshab.
Il a estimé que cinquante ans après l'indépendance et dix ans après la Déclaration de Bamako, le Congo avait fait un pas de géant en matière de droits de l'Home.

13 juillet 2010 12:53:00




xhtml CSS