Réunion à Tripoli du comité ministériel chargé de la réforme de la CEN-SAD

Tripoli- Libye (PANA) -- Le comité restreint des ministres des Affaires étrangères de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD), chargé de la modernisation des organes et structures du regroupement régional, a tenu une réunion lundi soir à Tripoli.
Le comité formé en exécution des résolutions du sommet de la CEN-SAD, tenu à N'Djamena, au Tchad, en juillet 2010 et qui comprend le ministre tchadien des Affaires étrangères qui assure la présidence en exercice de la CEN-SAD, le secrétaire du comité populaire général libyen des Relations extérieures et de la Coopération internationale, les ministres des Affaires étrangères du Mali et de l'Erythrée et le Secrétariat général de la CEN-SAD, s'est réuni à huis- clos dans la capitale libyenne.
Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette réunion, le Secrétaire général de la CEN-SAD, Mohamed Al-Madani Al-Azhari, a affirmé que le comité ministériel restreint avait discuté du rôle que doit jouer la Communauté, notamment ses structures et institutions, dans la réalisation des objectifs pour lesquels le regroupement régional a été créé.
M.
Al-Madani Al-Azhari a rappelé que la CEN-SAD avait été créée pour favoriser le développement économique, social et culturel global et en vue d'assure la sécurité, la stabilité et la paix, ainsi que la coordination des positions politiques étrangères et pour garantir la liberté de mouvement des individus et des marchandises dans l'espace.
La création d'un espace solidaire, intégré et complémentaire économiquement, politiquement, sécuritairement, culturellement et militairement figurent parmi les desseins tracés pour la CEN-SAD, a affirmé le Secrétaire général de la CEBN-SAD, indiquant que pour les dirigeants de cet espace, la réalisation de ces grands objectifs exige une nouvelle et forte structure capable de les mettre en oeuvre.
Il a indiqué que la réunion avait discuté de la nécessité de la mise en place d'un programme à moyen et à longue échéances pour réaliser ces objectifs.
Le Secrétaire général de la CEN-SAD a souligné que la rencontre avait mis l'accent sur plusieurs secteurs importants, tels que la politique étrangère, la sécurité, la défense, la paix, les infrastructures de base, le développement rural, l'agriculture, l'autosuffisance alimentaire, la protection de l'environnement, l'énergie, l'enseignement, la santé, les affaires sociales et le commerce intracommunautaire.
Les participants ont convenu que les pays se chargent de l'étude des propositions et de les présenter au Secrétariat général de la CEN-SAD et à la présidence du comité afin qu'elles soient reformulées et présentées au comité ministériel qui se réunira en marge du sommet Afrique-Union européenne pour qu'elles soient discutées et adoptées avant d'être proposées à l'appréciation de la présidence en exercice de la CEN-SAD qui a son tour convoquera un sommet extraordinaire.
Le Secrétaire général de la CEN-SAD a ajouté que le comité proposait qu'un sommet extraordinaire soit tenu en janvier 2011 pour permettre l'adoption des propositions et discuter du rôle de la CEN-SAD dans le prochain sommet de l'Union africaine.

26 october 2010 12:42:00




xhtml CSS