Retour d'un Bataillon militaire burundais de Somalie

Bujumbura- Burundi (PANA) -- Un Bataillon de quelque 800 militaires burundais est arrivé mercredi matin à Bujumbura, après plus d'une année passée à Mogadiscio dans le cadre de la force de l'Union africaine (UA) chargée du maintien de la paix en Somalie (AMISOM), a- t-on appris de source sécuritaire dans la capitale burundaise.
Le retour fait suite à une relève dépêchée le week-end passé par l'armée burundaise à Mogadiscio, a fait savoir à la presse, le chef d'état-major général-adjoint de la Force de défense nationale (FDN), le général-major Godfroid Niyombare.
Le Burundi dispose en tout à Mogadiscio d'un contingent de 3.
500 hommes, qui a été récemment endeuillé par la mort de 16 militaires suite à une attaque d'insurgés islamistes contre la base des militaires burundais dans la capitale somalienne.
Le chef d'état-major général-adjoint a déclaré que les militaires burundais avaient pour le moment la seule possibilité de se défendre en cas d'attaque.
Des voix à l'intérieur du pays continuent de demander le retrait pur et simple des militaires burundais du bourbier somalien pour ne pas perdre de nouveaux soldats.
Le Burundi et l'Ouganda sont pour le moment les seuls pays à avoir répondu favorablement à l'appel de l'UA soucieuse d'aider les belligérents somaliens à mettre fin à plus de 17 ans de guerre civile.

04 mars 2009 15:48:00




xhtml CSS