Reprise partielle du baccalauréat après le scandale des fuites en Mauritanie

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Environ 20.500 candidats au baccalauréat 2015 de la série scientifique « D » répartis dans 70 centres à travers le territoire mauritanien,  ont repris ce lundi l’épreuve de physique-chimie, a appris la PANA de sources officielles.

Cette reprise « est une décision du ministère de l’Education nationale suite à une fuite des épreuves de cette matière à l’occasion d’une première session organisée lundi 15 juin dernier ».

Grâce aux nouvelles technologies, plusieurs élèves sont rentrés en possession des sujets avant l’heure, ce qui a entaché la sincérité de l’examen. Les autorités, par la suite, ont annoncé l’ouverture d’une enquête.

-0-PANA SAS/BEH/SOC       22 juin 2015
  

  

22 juin 2015 22:37:10




xhtml CSS