Report de la 33ème Conférence ministérielle de la Francophonie prévue le 25 novembre prochain à Lomé

Lomé, Togo (PANA) - Le gouvernement togolais a annoncé lundi dans un communiqué
le report de  la 33ème Conférence ministérielle de la Francophonie qui devait se tenir du 24 au 26 novembre prochain à Lomé.

Selon le communiqué, ce report, décidé après concertation avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), est motivé par le "souci d’une meilleure organisation".

"Le Togo veut se doter de tous les moyens nécessaires pour mieux préparer cette rencontre internationale de haut niveau", indique en effet le communiqué.

Cependant, plusieurs sources concordantes recueillies auprès des chancelleries et institutions internationales à Lomé imputent ce report à la "situation politique délétère" qui prévaut dans la capitale togolaise et dans certaines villes du pays depuis le mois d'août dernier, suite aux manifestations de l’opposition réclamant des réformes et le départ du président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005.

La Conférence ministérielle de la Francophonie devait réunir à Lomé les ministres des Affaires étrangères des 87 pays membres de la Francophonie, ainsi que des  membres associés et observateurs autour du thème des économies nouvelles, comme nouveaux moteurs de croissance, d’inclusion sociale et de développement durable.

Elle devait déboucher sur "d’importantes décisions devant amener l’OIF à soutenir ses membres dans la mobilisation des financements en vue de développer les économies nouvelles", avait annoncé le ministère togolais des Affaires étrangères.

En septembre dernier, le Togo avait également été contraint d'annoncer le report sine die du premier Sommet Afrique-Israël, qui était prévu à Lomé du 23 au 27 octobre.
-0- PANA FAA/JSG/SOC 24oct2017

24 أكتوبر 2017 08:53:47




xhtml CSS