Rentrée des grandes écoles et universités du Mali sur le thème du paludisme

Bamako, Mali (PANA) - "Le paludisme, qui touche près de 100 pays à travers le monde, est en Afrique au sud du Sahara un problème majeur de santé publique", a constaté le président malien, Ibrahim Boubacar Kétita, à l'occasion de la rentrée solennelle des grandes écoles et universités maliennes, mardi, à Bamako.

"90 des 300 millions de cas de paludisme notifiés au cours de l'année 2015 ont été enregistrés en Afrique subsaharienne avec des pertes économiques estimées à plus de 12 milliards de dollars", ajouté M. Kéita

Selon le président malien, plus 2,5 millions de cas ont été enregistrés en 2014, le paludisme représentant 39 pc des motifs de consultation dans nos cabinets et étant la principale cause de mortalité avec 13 pour cent.

Ibrahim Boubacar Kéita a annoncé ces chiffres pour justifier le thème de la rentrée universitaire:  "La recherche universitaire au service du développement: le Malaria research and training center (MRTC): un centre d'excellence dans la lutte contre le paludisme".

Cette cérémonie consacre la rentrée au Mali des grandes écoles et universités pour l'année académique 2016-2017
-0- PANA GT/JSG/IBA 28déc2016

28 décembre 2016 10:37:47




xhtml CSS