Renforcement de l'embargo de Qatar Airways sur le transport de la faune africaine

New York, Etats-Unis (PANA) - Un des principaux transporteurs aériens du monde, Qatar Airways, a annoncé l'extension de son embargo en cours sur ​​le transport de trophées de chasse pour englober toutes les espèces identifiées par la Convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction (CITES) de la faune sauvage et de la flore.

La PANA à New York indique que la CITES est un traité multilatéral pour protéger les plantes et les animaux en voie de disparition. Elle a été rédigée à la suite d'une Résolution adoptée en 1963 lors d'une réunion des membres de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

La convention a été ouverte à la signature en 1973 et la CITES est entrée en vigueur, le 1er juillet 1975. Elle vise à assurer que le commerce international des spécimens d'animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie de l'espèce à l'état sauvage et qu'elle accorde divers degrés de protection à plus de 35 mille espèces d'animaux et de plantes.

Il y a trois annexes de la CITES, en vertu desquels les espèces sont classées, selon la manière dont elles sont menacées par le commerce international.

CITES I comprend les espèces menacées d'extinction, CITES II comprend les espèces dont le commerce doit être contrôlé afin d'éviter un comportement incompatible avec leur survie, et CITES III contient les espèces qui sont protégées dans au moins un pays, qui a demandé aux autres Parties de CITES une assistance pour contrôler le commerce.

CITES III couvre également des espèces comme le paresseux à deux doigts, la civette africaine et la tortue alligator.

Dans un communiqué publié, vendredi aux journalistes à New York, Qatar Airways a déclaré l'interdiction en cours de la compagnie aérienne de transporter les trophées de chasse de CITES I a été élargi pour inclure toutes les espèces inscrites dans CITES I, II et III.

Il a déclaré: «En tant que l'une des principales compagnies aériennes dans le monde desservant des clients sur six continents, Qatar Airways reconnaît sa responsabilité envers la société, les communautés et l'environnement".

"Une interdiction absolue de tous les trophées de chasse étend encore notre engagement à soutenir la protection des espèces en voie de disparition et l'élimination du commerce illicite de produits d'origine animale», a déclaré le directeur général de Qatar Airways, Akbar Al-Baker.

Il a également réitéré la détermination de la compagnie aérienne pour se conformer pleinement à toutes les annexes, qui protègent plus de 35 mille espèces (plus de 5 mille animaux et 30 mille plantes), mais ne se limite pas aux grands singes, le panda géant, beaucoup de singes d'Amérique du Sud, les guépards, les lions, les léopards, les tigres, les éléphants et les rhinocéros".

La PANA a rappelé que trois principaux transporteurs aériens américains, Delta, American et United Airlines ont annoncé l'interdiction du transport de tous les trophées de lions, léopards, éléphants, rhinocéros et de buffles dans le monde entier en tant que fret sur ​​leurs vols.

La démarche fait suite au récent tollé aux Etats-Unis et à travers le monde entier de l'abattage illégal en juillet dernier du lion Cecil du Zimbabwe par un dentiste américain, Walter Palmer.

Depuis que la controverse a éclaté sur la mort de Cecil, certains passagers internationaux» et les transporteurs aériens de fret, tels que Air France, KLM, Iberia, IAG Cargo, Singapore Airlines et Qantas ont rejoint South African Airways, Emirates, Lufthansa et British Airways en interdisant les envois de trophées de gros gibier sur leurs vols.
-0- PANA AA/VAO/MTA/IS/IBA 07août2015

07 août 2015 15:39:23




xhtml CSS