Rencontre interafricaine sur la protection des consommateurs

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le Bureau pour l'Afrique de Consumers International (CI-ROAF), des associations de consommateurs et des agences gouvernementales du continent vont se réunir pendant cinq jours, du 07 au 11 février à Gaborone, au Botswana, pour un dialogue régional sur "la promotion des politiques de protection des consommateurs".
Depuis la mise en place du CI-ROAF il y a une décennie, les associations de consommateurs et les agences gouvernementales collaborent et forment des délégations communes qui les représentent au niveau des fora régionaux et internationaux.
Cette collaboration entre les associations de consommateurs, les agences gouvernementales et dans une certaine mesure le secteur des affaires, "a entraîné un renforcement de la prise de conscience des consommateurs et un respect accru pour les droits et les responsabilités des consommateurs", a indiqué un communiqué de presse reçu par la PANA à Dakar.
"Cependant, davantage de questions doivent être abordées plus fréquemment et de manière plus structurée.
Il y va de l'intérêt des associations de consommateurs et des agences gouvernementales de s'engager dans des échanges constructifs et structurés et de collaborer par le biais d'un dialogue régional", a déclaré le CI-ROAF basé à Harare.
Cette réunion a pour objectif de promouvoir le dialogue, l'échange d'informations et de renforcer les relations existantes entre les agences gouvernementales et les associations de consommateurs "tout en explorant des stratégies futures pour la promotion du dialogue sur la protection des consommateurs en Afrique".
Elle va aussi tenter de combler le fossé entre les divers acteurs oeuvrant pour la protection des consommateurs, d'identifier les rôles et responsabilités de chaque partie concernée et de mettre au point des instruments et des mécanismes durables de collaboration sur la protection des consommateurs.
Le dialogue à venir va tenter de passer en revue les modèles de coopération entre les agences gouvernementales et les associations de consommateurs, "ainsi que les instruments qui ont été élaborés jusqu'à ce jour et leur impact sur les consommateurs".
Il va aussi réexaminer les stratégies et la voie à suivre pour une coopération accrue entre le gouvernement et les associations de consommateurs.
Des représentants de gouvernements, d'associations de consommateurs, des Nations-unies, de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de l'Union européenne (UE) et de la Communauté pour le développement de l'Afrique australe (SADC) ainsi que des journalistes, vont participer à ce dialogue.
Il coïncidera avec la cérémonie de remise du prix Kalam au meilleur journaliste africain en matière de consommation.
Ce prix a pour objectif de célébrer l'excellence en matière de journalisme orienté sur la consommation en Afrique et de récompenser les meilleurs reportages de journalistes africains sur les questions de consommation.

03 février 2005 16:53:00




xhtml CSS