Rencontre du CPS à New York sur le Darfour

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) va tenir une rencontre au niveau ministériel le 18 septembre à New York pour examiner la situation dans la région du Darfour ravagée par la guerre, a déclaré un responsable du CPS lundi à Addis-Abeba.
Le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l'UA, Said Djinnit, a indiqué que le passage de la force africaine d'interposition à une force de l'ONU occupera une place importante dans l'ordre du jour de cette rencontre de New York.
M.
Djinnit s'adressait aux journalistes à la fin d'une rencontre du CPS, apparemment convoquée à la demande du gouvernement soudanais suite à la décision du Conseil de sécurité de l'ONU, jeudi dernier, d'étendre le mandat de la Mission de l'ONU au Soudan (UNMIS) jusqu'à la région du Darfour.
"Jusqu'à présent, la Mission de l'UA au Soudan (AMIS) reste en place et continue de faire son travail comme elle le faisait", a indiqué M.
Djinnit.
Selon lui, le chargé d'Affaires du Soudan à Addis-Abeba, El Tayeb Ahmed a, au nom de son gouvernement, demandé à l'UA de définir sa position sur la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU et sur la question de la transition.
"Le Soudan s'attendait à ce que l'UA clarifie sa position sur la question de la transition avant de prendre sa propre position sur ce qu'il faut faire en se basant sur ses propres considérations nationales", a expliqué M.
Djinnit.
Sans entrer dans les détails, le commissaire de l'UA chargé de la Paix et de la Sécurité a indiqué que le CPS a rappelé sa première décision sur cette question.
Il a affirmé que l'UA s'attend à ce que toutes les parties, y compris le gouvernement soudanais et les autres acteurs impliqués dans la crise au Darfour, coopèrent avec l'AMIS et s'abstiennent de tout mouvement et toute action qui pourraient constituer une menace à l'Accord de paix au Darfour ainsi que la sécurité de la mission de l'UA.
"Le CPS a encouragé toutes les initiatives visant à renforcer le moral de notre mission sur le terrain, qui fait face à des défis de plus en plus nombreux, à cause de sa force et de ses ressources limitées", a ajouté M.
Djinnit.

04 septembre 2006 19:16:00




xhtml CSS