Rencontre africaine sur la fuite des cerveaux, la Diaspora

Nairobi- Kenya (PANA) -- Les intellectuels africains se réuniront dimanche à Nairobi pour discuter des moyens d'inverser l'exode massive des professionnels du continent et comment les gouvernement africains peuvent faire pour tirer profit de la Diaspora.
Le ministre kenyan du Plan et du Développement national, Anyang Nyongo a indiqué que la rencontre regroupera environ 250 professionnels provenant d'Afrique, d'Europe et des Etats-Unis.
Selon lui, les participants essaieront de comprendre pourquoi l'Afrique n'est pas en mesure de puiser dans le réservoir de ses citoyens hautement qualifiés comme source de capitale et d'expertise technique à l'image de l'Asie pour développer son économie.
"Nous voulons discuter des voies et moyens qui permettront d'utiliser les compétences de nos professionnels vivant à l'étranger pour combler le vide politique, obtenir des conseils sur la façon de gérer nos problèmes économiques et leurs compétences comme sources de capitaux et d'investissement", a déclaré M.
Nyongo aux journalistes mercredi.
L'Université des techniques agricoles de Jamo Kenyatta du Kenya (JKUAT) organisera cette rencontre qui réfléchira sur l'ampleur de ce phénomène dans certains pays africains spécifiques et dans tout le continent, présentera aussi dans leurs grandes lignes les causes et les remèdes de l'exode.

15 décembre 2004 18:54:00




xhtml CSS