Ravanne Plus dénonce l'usage d'une tisane contre le Sida au Madagascar

Port-Louis, Maurice (PANA) - Le président du Réseau des Personnes vivant avec le VIH dans l’Océan indien (Ravanne Plus), Nicolas Ritter, a mis en doute vendredi à Port-Louis l’efficacité du JMAR, une tisane supposée guérir le Sida, commercialisée au Madagascar.

«Nous avons des amis qui sont morts à cause de ce médicament. Arrêtons donc cette escroquerie au plus vite et la zone de l’Océan indien ne se portera que mieux», a-t-il déclaré.

«Nous demandons aux Personnes vivant avec le VIH d’être très vigilantes», a ajouté M. Ritter, dénonçant une «vraie arnaque, une escroquerie pour soutirer de l’argent aux porteurs du VIH».

Selon lui, des médecins réunionnais lui ont dit avoir vu des malades du Sida qui avaient pris ce fameux médicament arriver dans leur service remplis d’infections opportunistes.

«Ce médicament met en péril la vie des gens et je suis choqué de constater que les autorités malgaches n’ont pas encore pris des mesures contre cet escroc», a déploré M. Ritter.

Un responsable du réseau MAD’AIDS, Johnson Firinga, a déclaré que le JMAR est en train de poser un grave problème de santé publique à Madagascar.
-0- PANA NA/AAS/IBA 28jan2011

28 janvier 2011 08:02:50




xhtml CSS