Rapport positif de la Cour des comptes européenne sur le Fonds fiduciaire spécial pour la Centrafrique

Bruxelles, Belgique (PANA) - La Cour des comptes européenne a publié, jeudi, un rapport positif sur la destination du Fonds fiduciaire spécial pour la République centrafricaine créé en 2013 pour la reconstruction de ce pays en proie à une guerre civile à laquelle participent divers groupes armés qui se combattent entre eux en même temps que contre le gouvernement de Bangui.

La Cour des comptes européenne est un organe indépendant des institutions européennes qui vérifie si les fonds collectés sont correctement dépensés et qu'ils sont investis de manière à produire de la valeur ajoutée. Cet organe est habilité à contrôler de manière aléatoire, les personnes et les organisations qui gèrent les fonds de l'UE.

Créé en 2013, le Fonds fiduciaire spécial pour la Centrafrique est composé de l'UE, des Pays-Bas, de l'Allemagne, de la France, de l'Italie ainsi que de la Suisse.

Les fonds collectés en 2013 s'élèvent à 146 millions d'euros qui sont destinés à la reconstruction de la Centrafrique, pays de 4,5 millions d'habitants dont 450.000 sont déplacés à l'intérieur du pays et autant réfugiés dans les pays limitrophes (République démocratique du Congo (RDC), République du Congo, Cameroun et Tchad).        
-0- PANA AK/BEH/IBA 31août 2017

31 Agosto 2017 14:39:18




xhtml CSS